Présentation
 
2003 - Volume 44 > Numéro 3

ISSN 0035-2969

La ségrégation ethnique au collège et ses conséquences
Georges FELOUZIS

pp. 413-447

 

Cet article propose une réflexion sur la ségrégation ethnique au collège à partir d’une analyse de la répartition de plus de 144 000 élèves dans les 333 collèges de l’académie de Bordeaux. Dans un premier temps, l’auteur propose la construction d’un indicateur permettant de définir la variable ethnique à partir du prénom des élèves, et ainsi de distinguer les élèves « autochtones » et « allochtones ». Puis, il observe la répartition des élèves notamment en fonction de cette variable dans l’ensemble des collèges de l’académie pour montrer que la dispersion est considérable et que très peu d’établissements scolarisent une grande partie des élèves allochtones. Enfin, l’auteur examine les conséquences scolaires de la ségrégation ethnique, en termes de résultats scolaires et d’orientation en fin de troisième.

Die ethnische Segregation im « Collège » und ihre Konsequenzen

Ausgehend von einer Untersuchung zur Verteilung von mehr als 144 000 Schülern in den 333 « Collèges » des Schulverwaltungsbezirks Bordeaux bietet dieser Artikel eine Überlegung zur ethnischen Segregation im « Collège » (Gesamtschule der Sekundarstufe I). Durch die Erfassung der Vornamen der Schüler schlägt der Verfasser zunächst die Erarbeitung eines Indikators zur Bestimmung der ethnischen Variabel vor, mit der die « autochtonen » (einheimischen) Schüler von den « allochtonen » (fremden) Schülern unterschieden werden. Anschliessend beobachtet er die Verteilung der Schüler über alle « Collèges » des Schulbezirks, besonders anhand dieser Variabel, und zeigt so, daß die Streuung sehr groß ist und nur sehr wenige Lehranstalten einen großen Anteil « allochtoner » Schüler aufnehmen. Schliesslich untersucht der Verfasser die schulischen Konsequenzen der ethnischen Segregation im Hinblick auf Lernergebnisse und die Weiterorientierung nach Ablauf des letzten Schuljahrs.

La segregación étnica en la primaria y sus consecuencias

Partiendo de un análisis de mas de 144 000 alumnos de los 333 escuelas de la academia de Burdeos, este artículo propone una reflexión sobre la repartición étnica en primaria. En una primera etapa, en base al nombre de los alumnos el autor propone la elaboración de un indicador que permita definir la variable étnica, para así distinguir los alumnos « autóctonos » y « allochtones ». Después en función de esta variable observa principalmente la distribución del alumnado en el conjunto de las escuelas de la academia para mostrar que la dispersión es considerable y que son pocos los establecimientos que escolarizan la gran mayoría de los alumnos extranjeros. Finalmente el autor examina las consecuencias escolares de la segregación étnica, en términos de resultados escolares y de orientación al finalizar a primaria.

 

 

 
  Rédaction
  Actualités
  Sommaires
  Rechercher
  Publier
  S'abonner
  Indexation
  Accès libre
  Diffusion
 
  English Issue
 
Copyright Revue française de sociologie