Présentation
 
1995 - Volume 36 > Numéro 1

ISSN 0035-2969

La sociologie et la mobilité sociale : les énigmes du cas français
Charles-Henry CUIN

pp. 33-60

 

L’absence en France, jusqu’à la fin des années soixante, d’une sociologie de la « mobilité sociale » si privilégiée dans le champ anglo saxon de la discipline pose l’intéressante question des conditions d’émergence et de mise en œuvre d’une problématique sociologique. On tente ici d’éprouver deux hypothèses complémentaires relatives à l’influence de facteurs tant « externes » qu’« internes ». Elles imputent cette absence à la fois au rôle de l’idéologie scolaire comme substitut fonctionnel de l’idéologie américaine de la « mobilité sociale » et à l’invalidation d’une telle problématique par les principaux paradigmes influençant l’activité sociologique française. On constate alors sans surprise que cette problématique se développe justement en France, au cours des années soixante dix, à l’occasion du « conflit de paradigmes » qui éclate à propos d’une analyse théorique du fonctionnement du système scolaire.

Die Soziologie und die soziale Mobilität : die Rätsel des franzosischen Falls

Die Tatsache, dass in Frankreich bis Ende der sechziger Jahre keine Soziologie der « sozialen Mobilität », wie sie so sehr im angelsächsischen Raum bevorzugt wird, vorhanden ist, fiihrt zu der interessanten Frage nach den Bedingungen zur Entstehung und zur Inkraftsetzung einer soziologischen Problematik. Hier wird versucht, zwei sich ergänzende Hypothesen bezüglich des Einflusses der sowohl « externen » als auch « internen » Faktoren zu prüfen. Diese Hypothesen schreiben dieses Nichtvorhandensein sowohl der Rolle der Schulideologie als funktionelles Substitut der amerikanischen Ideologie der « sozialen Mobilität » zu, sowie der Invalidierung einer solchen Problematik durch die hauptsaächlichen Paradigmen, die den Gang der franzosischen Soziologie beeinflussen. Somit kann ohne Überraschung festgestellt werden, dass diese Problematik sich gerade in Frankreich im Laufe der siebziger Jahre entwickelt, anlasslich des « Paradigmenkonfliktes », der uber eine theoretische Analyse des Funktionierens des Schulsystems ausbricht.

La sociologia y la movilidad social : los enigmas del caso francés

La sociología de la « movilidad social » tan privilegiada en el campo anglo-sajón está ausente en Francia hasta finales de los años sesenta. Esta disciplina propone la interesante pregunta de las condiciones de emergencia y de la puesta en obra de una problemática sociológica. Se intenta aquí, probar dos hipótesis complementarias relativas a la influencia que tienen, tanto los factores « internos » como « externos ». Se estima que hay ausencia del papel que tiene la ideología escolar como substituto funcional de la ideología americana de la « movilidad social » y a la invalidación de tal problemática ??r los principales paradigmas que influencian la actividad sociológica francesa. Pero, al momento del « conflicto de de paradigmas » que aparece con ocasión de un análisis teórico del funcionamiento del sistema escolar, se puede constatar sin sorpresa, que este tipo de problemática se desarrolla precisamente en Francia, a lo largo de los años setenta.

 

 

 
  Rédaction
  Actualités
  Sommaires
  Rechercher
  Publier
  S'abonner
  Indexation
  Accès libre
  Diffusion
 
  English Issue
 
Copyright Revue française de sociologie